L’esprit des ruines.

Sur la plage de Gurp, dans le Médoc, s’ensablent des colosses de béton, les blockhaus laissés par les allemands, figures persistantes de ceux qui voulaient ériger un Reich de mille ans.
Aplats de couleurs vives d’un art qui se veut révolte esthétique, révolte vitale, dérision brute appliquée au cauchemar qui résiste encore à l’enfouissement.
Le graff, art de l’éphémère qui, à son tour, s’érige contre l’oppression économique inscrite dans le paysage urbain, et qui renvoie dos à dos les mythes engloutis du fascisme à ceux du consumérisme.
Ces ruines, à présent, ne sont plus contemplées que par quelques promeneurs, baigneurs, ou photographes.
(Texte Carole Barbe)

— Diaporama —


Gurp #01Gurp #01
Gurp #02Gurp #02
Gurp #03Gurp #03
Gurp #04Gurp #04
Gurp #05Gurp #05
Gurp #06Gurp #06
Gurp #07Gurp #07
Gurp #08Gurp #08
Gurp #09Gurp #09
Gurp #10Gurp #10
Gurp #11Gurp #11
Gurp #12Gurp #12
Gurp #13Gurp #13
Gurp #14Gurp #14
Gurp #15Gurp #15
Gurp #16Gurp #16
Gurp #17Gurp #17
Gurp #18Gurp #18
Gurp #19Gurp #19
Gurp #20Gurp #20
Gurp #21Gurp #21Gurp #22Gurp #22Gurp #23Gurp #23

— Diaporama —

9 réflexions sur « L’esprit des ruines. »

  1. Salut Jean Mi, je ne connaissais pas, merci pour la découverte et ces très jolies photos.
    Bises

  2. Sublimes images et beau texte de Carole ! Poids considérable des symboles !
    Merci encore Jean-Michel de faire partager ton art !

  3. Sublimes images et beau texte de Carole ! Poids considérable des symboles !
    Merci encore Jean-Michel de faire partager ton art !

  4. Comment transformer l’horreur en art, excellente série !
    J’ai pu en photographier lors de mon voyage au Danemark, c’est vraiment impressionnant de voir ces monstres en béton dans une si belle nature.

    Salutations

  5. Nos rêves fous de puissance finiront dans les sables. Et seul l’art pourra encore leur donner un avenir.
    J’ai adoré cette balade en couleurs vives et en lignes de fuite.

  6. Il y a une belle adéquation des peintures avec le support, une exploitation parfaite de la surface et des grafs de très belle qualité. Il y a 25 000 ans, l’homme de la même manière, imprimait sa trace sur les roches sans doute en imaginant que ces dessins ne traverseraient pas les âges. Les photos rendent très bien les œuvres.

  7. J’aime beaucoup ces détournements de sens. Je connais bien les blockhaus enlisés du côté du Cap Ferret, il y en a aussi un paquet sur la côte Normande.

  8. Peut être aussi un pied de nez à la guerre et à ces traces, détournements auxquels je suis partagé…
    Mais bon les œuvres sont belles et tes photos aussi :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *